dimanche 30 décembre 2012

LA RELIGION : CRÉATION DIVINE OU CRÉATION HUMAINE ?

" La religion est née le jour où le premier hypocrite a rencontré le premier imbécile "

Voltaire.


Dieu a créé l'homme.
Et ensuite, pour le remercier, l'homme a créé Dieu.
Philippe Geluck

Les dieux ont été créés par l’homme pour « expliquer » les mystères de la vie, de la nature …. des sciences naturelles, dirions-nous aujourd’hui. L’homme primitif face aux cataclysmes climatiques, aux tempêtes, aux orages, à la foudre, aux éruptions volcaniques ; et devant les « déchaînements » de la nature, a du être effrayé mais il a cherché à comprendre. 
Chamanes et druides … inventeront des mythes pour « expliquer » la nature, ses cycles, la vie, la mort, en attribuant des pouvoirs à des forces occultes qu’ils personnifieront sous formes de divinités.

A l’origine les dieux étaient des déesses car les femmes constituaient un véritable mystère pour les hommes par leurs menstrues, leurs grossesses, les accouchements… et la vie qu’elles donnaient.
Les hommes leur attribuaient beaucoup de pouvoir et attendaient d’elles des explications à leurs questionnements… d’où le développement de la sorcellerie et des sorcières, l’autre pendant des déesses, créatrices de toutes choses. Et des mythes vont rejoindre d’autres mythes se nourrissant souvent les uns des autres …

Les déesses ont ainsi acquis beaucoup de richesses et surtout beaucoup de pouvoir sur les hommes.

L’homme pas bête, s’improvisera lui aussi dieu pour reprendre ce pouvoir aux femmes.
Et petit à petit les déesses seront remplacées par des dieux mâles.
Ainsi, malin, l’homme a compris le pouvoir qu’il pouvait tirer de la religion pour asservir et dominer ses semblables en se proclamant dieu ou du moins détenteur de pouvoirs divins.
Les chefs et les rois ayant compris le pouvoir de la religion, beaucoup se la sont appropriés, cumulant ainsi les deux pouvoirs : le pouvoir temporel et le pouvoir spirituel, pour une meilleure domination des hommes.
Et que mieux pour un chef ou un roi, que de s’abriter derrière le sacré de la religion, pour demeurer intouchable, toujours au dessus des lois, et de prétendre détenir un droit divin ou que soi même est d’essence divine !

Les pharaons vont organiser ce système à la perfection !
La mythologie égyptienne reprenant les anciens mythes, va broder dessus et les enrichir par d’autres mythes, en multipliant les divinités. Chaque divinité ayant ses temples et ses prêtres, les dieux finiront par se faire de la « concurrence » auprès des hommes, et ceux qui auront plus de succès auprès d’eux, rapporteront gloire et richesse (par les offrandes, les donations…) à leurs prêtres ! Ceux-ci devenaient riches et leur pouvoir grandissait au risque de faire de l’ombre à celui des pharaons.

Cela va donner une idée à un pharaon qui veut accaparer tous les pouvoirs et toutes les richesses pour lui seul. En décrétant le monothéisme et en se proclamant lui même ce dieu unique, Akhenaton ouvre la voie au monothéisme…
Quand on apprend qu’Akhenaton n’est autre qu’Abraham (Abraham) … on comprend mieux la suite !

La religion d’Abraham va donner naissance au Judaïsme, puis au Christianisme et enfin à l'Islam ...
Ces trois religions monothéistes ont des mythes fondateurs communs, repris aux religions d’avant; c'est à dire de l’ère polythéiste : le déluge, Noé ...

Si le rôle des religions à l’origine tenait lieu de « sciences naturelles », très vite avec l’organisation de l’homme en groupe, puis en société, il deviendra « juridico-judiciaire » : les premières lois étaient les lois du talion apparues en Mésopotamie, plus connues par l’une d’elles : « Œil pour œil, dent pour dent ».

Et très vite, de « judiciaire », le rôle de la religion va devenir « morale » en instaurant dans les sociétés primitives de nouvelles règles, dont la Morale, qui sera le nouveau fond de commerce des prêtres.

Avec le monothéisme, la morale va faire un grand pas en avant : en régulant les mariages par exemple. Un homme ne pourra plus épouser sa sœur, ni sa sœur de lait, ni sa fille, ni sa belle sœur, ni sa belle mère…
Et depuis, le monothéisme n'a cessé de broder sur le thème de la morale … 
Si ces religions ont joué un rôle « social » important dans l’organisation de la société et ont permis à l’homme de s’humaniser et de progresser, très vite elles vont devenir un frein à son progrès, voir un instrument « politique » pour le dominer !
Et la suite on la connaît !
Si à l'origine la « morale » servait à réguler la vie en société ; depuis, certains en feront un fond de commerce pour y inclure tout et son contraire… toujours dans un but de domination de l’homme par l’homme.
Ainsi pour les religions monothéistes, par essence patriarcales et phallocratiques, la femme sera marginalisée, voir diabolisée ; puisqu’elle est à l’origine du premier péché d’Adam et de son exclusion du paradis … mythe fondateur du judaïsme et du christianisme !
Et que fut ce fameux péché originel ? Adam a croqué dans la pomme du savoir ! 
Perdant ainsi son innocence (ou plutôt son ignorance), il n’était plus digne de demeurer au paradis !
Mais dieu le miséricordieux, lui donnera une seconde chance : sur terre, il doit souffrir pour mériter à nouveau le paradis ; avec une mise en garde cependant, que reprendront les trois religions abrahamiques : se méfier de la femme, son pire ennemie !

Donc le monothéisme abhorre le savoir et la femme … et certains extrémistes cultiveront même l’obscurantisme chez leur frères pour mieux les dominer sur terre … en attendant que dieu juge de leur sort pour savoir s’ils réintègrent le paradis ou s’ils finiront en enfer !

Dans le WAHHABISME, l’obédience la plus extrémiste mais aussi la plus obscurantiste, la femme est la personnification du diable, dont il faut se méfier ! Pour l’empêcher de nuire à la société, le wahhabisme multiplie pour elle les interdits sous forme de "haram"… allant jusqu’à la soustraire au regard des hommes… l’enterrant vivante dans son linceul noir, appelé burqa !

Triste destin pour les femmes : de déesses, les voilà dans le rôle du diable, dépossédées de tout pouvoir !

Si les mythes, les légendes puis les religions ont joué leur rôle pour combler les vides et répondre aux questions qui tourmentent l’homme pour lui permettre de progresser … peut être viendra le temps où l’homme ayant acquis suffisamment de savoir finira par s’émanciper des religions et de ses serviteurs (prêtes et imams), tout en gardant une foi en un créateur et assurer, ainsi, sa destinée en organisant son vivre ensemble par des lois qu’il se donnera tenant compte des réalités des choses et non plus des supposées "explications" qui ne "tiennent" plus avec les découvertes scientifiques qu’il ne cesse de faire !

Rachid Barnat

PS :
Nietzsche dans son livre « Ainsi parlait Zarathoustra », développait l’idée de la mort de dieu, afin que l’homme s’émancipe de lui pour s’assumer et devenir responsable ! 
Plus de 20 siècles après, l’homme franchira-t-il le pas pour se prendre en main ?
Rien n’est moins sûr ! Quand on voit des créationnistes, refuser les lois darwiniennes et les sciences expérimentales… pour s’en tenir à la « vérité biblique » que le monde fut crée en 7 jour et que les créations le furent dans l’ordre de ce que disent les textes « sacrés » … pour nier que l’homme puisse descendre du singe puisqu’il est à l’image de dieu !
Ce que tentent de faire les salafistes de leur coté, en faisant une lecture littéraliste du coran pour nier toutes les découvertes scientifiques qui expliqueraient le monde autrement que ne le décrit le texte « sacré » !

En dehors de ce progrès, il restera toujours le grand risque, trop clair aujourd’hui, que les hommes se laissent berner et utiliser par les religieux qui ne sont souvent que des démagogues hypocrites, qui refusent aux hommes la liberté de penser pour mieux les endoctriner et les dominer !

Les libres penseurs ont souvent fini au bucher ! Copernic pour en réchapper, a du abjurer sa « découverte », que la terre tourne autour du soleil … mais qui continuera à affirmer devant ses persécuteurs que sont les hommes d’église : « Pourtant elle tourne autour du soleil » !!


NB : Pour plus d’info, lire « Histoire des religions » de Frédéric Lenoir, où il analyse à la manière d’un archéologue, toutes les strates de croyances, de mythes et de religions depuis la nuit des temps ! 

Lire aussi :
- Le monde du 22 mars 2013-03-23
Figures libres par Roger-Pol Droit
« Pas d’humain sans dieu, est-ce bien sûr ? »
- Le propre de l’homme.
Sur une légitimité menacée,
De Rémi Braque,
Photo
« Bibliothèque des savoirs »

Un autre dessin :
Un dessin qui résume bien le mythe fondateur du judaïsme et du christianisme : le péché originel ! 
Adam ayant croqué dans la pomme du savoir ... et ayant perdu son "innocence", Dieu pour le punir, le chassera du paradis. 
Mais Dieu étant miséricordieux, dans sa clémence, donnera une seconde chance à Adam : souffrir sur terre pour mériter le paradis !
La responsable de cette "catastrophe" étant Ève, Dieu le mettra en garde contre les femmes qui seront son "diable tentateur" !

Ce que Mohamed Abdelwahhab a bien "compris" et intégré à sa doctrine wahhabite : la source du mal, sont les femmes ! D'où tous les interdits qu'il fait aux femmes sous forme de "haram", c'est à dire interdit sacralisé puisque "cautionné" par Allah ... selon les déductions aux quelles parviennent les imams de cette obédience obscurantistes et littéralistes !


12 commentaires:

  1. Philippe Geluck : " Dieu a créé l'homme et pour le remercier l'homme a créé Dieu ".
    Tout y est !

    RépondreSupprimer
  2. J'aurais aimé savoir qui est l'hypocrite auquel fait allusion voltaire et qui est l'imbécile.

    RépondreSupprimer
  3. MÊME LA FRANC-MAÇONNERIE, temple de la laïcité crée par les hommes; et qui tend à l'universalisme et à l'égalité entre home et femme ... pratique la ségrégation : puisque les fondateurs de la franc-maçonnerie excluaient les femmes !

    RépondreSupprimer
  4. je me demande si a la fin les bons et les mauvais auront le mème sort?

    RépondreSupprimer
  5. Ce n'ai qu’une question de logique de comprendre que il y a un créateur à notre univers... (le big-bang n'ai pas apparue par magie..pas de fumée sans feu..) il y forcement une force ou entité qui nous a créé..., les religion sont bonnes à l'origine...mais il est vrais quelles ont été souvent détournées de leurs but initiale...(l'organisation d'une société équitable et respectueuse de sons environnement)...à bonne entendeur salut !

    RépondreSupprimer
  6. LES LOIS DE DIEU SONT INALTÉRABLES ET ÉTERNELLES ...

    Dilemme pour les pratiquants d'aujourd'hui !!

    http://www.foozine.com/photo/trolling/15363-la-reponse-a-une-animatrice-homophobe/

    RépondreSupprimer
  7. LES VERSETS QUI FONDENT LA VIOLENCE DES WAHHABITES, Ibn Saoud, Qatar, Daech compris ...

    Bien qu'abrogés, ils sont repris par les terroristes de tous poils pour justifier les tueries de tous ceux qui refusent la conversion au wahhabisme aussi bien parmi les musulmans que chez les chrétiens !

    Sourate 4 - An-Nisaa / Les femmes -
    - 89 :
    « Ils voudraient que vous deveniez mécréants comme eux afin que vous soyez leur égaux.
    « Ne les laissez pas vous gouverner tant qu’ils n’auront pas pris le chemin de Dieu.
    « Et s’ils se détournent de Dieu, emparez-vous d’eux et tuez-les où qu'ils se trouvent.
    « N'en prenez aucun d'eux pour vous gouverner ni pour en faire un allié ».
    - 90 :
    « A l’exception de ceux qui rejoignent un clan auquel vous lie un pacte ou de ceux qui viennent vous trouver le cœur serré à l’idée de vous combattre ou de combattre leur clan.
    « Si Dieu l’avait voulu, Il en aurait fait vos maîtres et ils vous auraient combattus.
    « Aussi, s’ils se tiennent à l'écart, ne vous combattent pas et vous offrent leur soumission, Dieu ne vous permet pas de leur témoigner de l’hostilité. »

    Il est clair que ses versets émanent d'un chef de guerre qui donne ses instructions à ses soldats ! Ils ne sont nullement l'expression d'un Dieu qu'on nous dit par ailleurs miséricordieux et Dieu d'amour !
    Preuve s'il en est besoin que l'islam comme les religions qui l'ont devancé sont bel et bien une création de l'homme pour dominer les hommes !!

    http://latroisiemerepubliquetunisienne.blogspot.fr/2013/10/la-religion-creation-divine-ou-creation.html

    RépondreSupprimer
  8. LE CORAN CONTIENT SOUVENT UNE CHOSE ET SON CONTRAIRE !

    Ce sont des théologiens musulmans qui l'ont dit : que les versets abrogeant, abrogent les versets abrogés !

    Et s'ils l'ont dit c'est qu'il y a bien une raison : une contradiction évidente dans le texte pour recourir à l'abrogation !!

    Les versets abrogeant sont venus abroger les versets qui ne sont plus admissibles !

    Abrogés par qui : par Dieu ou par les hommes ?

    Alors comment un Dieu infaillible pouvait-il se tromper pour dire une chose et son contraire ?

    Or un dieu omniscient peut-il se tromper pour se reprendre à nouveau dans le Coran, alors qu'il s'est déjà repris à 2 fois : une fois dans la Bible et une fois dans le Nouveau Testament ... puisqu'il s'agit du même dieu des 3 religions abrahamiques et auteur des 3 Livres ?

    A la réflexion cela pose question quant à l'origine des religions : divine ou humaine !

    RépondreSupprimer
  9. Les origines du judaïsme
    Ou les mythes fondateur de cette religion ...
    - C'est pas sorcier -

    http://education.francetv.fr/matiere/antiquite/sixieme/video/les-origines-du-judaisme-c-est-pas-sorcier#xtor=SEC-191224

    RépondreSupprimer
  10. Woody Allen :

    " Si Dieu existe, j'espère qu'il a une bonne excuse ! "

    RépondreSupprimer
  11. Excellent article. Ils existe des gens lucides, enfin. Merci

    RépondreSupprimer
  12. LES RELIGIONS MONOTHÉISTES : PAROLE DE DIEU ou RÉCIT RAPPORTÉ PAR LES HOMMES ?

    " Il faut abandonner l'image enfantine d'une Bible «dictée» par Dieu à l'écrivain sacré sur le modèle de Jibrîl dictant le Coran à Mahomet.

    " L'inspiration divine des Écritures passe par l'humanité de ses auteurs et rédacteurs multiples, et elle accompagne leur longue élaboration en «la» Bible, y compris le travail des scribes traducteurs ou copistes !

    " Les chrétiens dans le passé, ont souvent été tentés de propager leur foi par le glaive.
    " Quand ils l'ont fait, c'était contre leurs propres textes sacrés, donc non pas en tant que chrétiens, mais en tant qu'impies ou pécheurs.

    PS : ... çà renvoie de nos jours au probléme du wahhabisme qui fait du mal à la religion musulmane, quad les Ibn Saoud cherchent à l'imposer par la force au monde entier !

    Jean-Pierre Ryf :

    Belle analyse qui montre une nouvelle fois que la religion est bien une création humaine même si certains pensent qu'elle a été "inspirée" (qui peut le savoir?) par Dieu et que les hommes ont emprunté aux civilisations antérieures.

    Ce texte montre aussi la très grande différence entre le judaïsme, le christianisme d'un côté et l'Islam de l'autre :
    - Les deux premières religions ne font pas du livre la parole de Dieu mais le récit par des hommes de ce que Dieu leur aurait dit !

    D'où des religions qui réfléchissent, ce qui est le cas du judaïsme et du christianisme; et l'autre pas, puisque le Coran est parole de Dieu, ce qui fait que l'islam demeure dans la répétition.

    " Du fait même de leur mode d'élaboration, les Écritures ont recueilli un fabuleux concentré de millénaires de sagesse humaine déployée dans des civilisations aussi prestigieuses que Sumer, Babylone, l'Égypte … toutes hybridées par les écrivains hébreux antiques, qui «filtrèrent» en quelque sorte les religions des peuples qui les entouraient, en conservant leurs trésors de sagesse humaine tout en critiquant leurs fausses conceptions du divin ou du sacré. "

    http://www.lefigaro.fr/vox/societe/2016/10/23/31003-20161023ARTFIG00162-pere-olivier-thomas-venard-la-bible-est-moins-un-livre-qu-une-bibliotheque-recueil-de-mille-ans-d-ecriture.php

    RépondreSupprimer