lundi 10 juin 2013

LE JEU EN SOLO N'EST PAS PERMIS QUAND ON S'ENGAGE POUR LE JEU COLLECTIF !

Article paru dans : Kapitalis

chebbi ghannouchi 6 12


Néjib Chabbi aurait-il des ambitions personnelles au point de sacrifier le jeu collectif pour y parvenir ?
Serait-il le nouveau Mustapha Ben Jaâfar ou Moncef Marzouki de l'opposition ??
On sait que Ghannouchi joue très bien des ambitions personnelles et des ego des uns et des autres !
Serait-il sensible à l'appel du pied que lui fait Ghannouchi ?

C'est ainsi que MBJ et MM ont été séduits par le chant de la sirène Ghannouchi ... qui sera certainement pour eux le chant du cygne comme celui de leur partis respectifs Ettakatol et le CPR !

Néjib Chabbi n'aurait-il pas tiré la leçon de la double trahison des deux Judas de la république faites à leurs "valeurs" et à leurs électeurs ?

Pourquoi persister à croire que le mariage de la carpe et du lapin puisse produire quelque chose de bien pour la Tunisie ?
Ghannouchi a montré son appétit d'ogre et comment il broie ses proies sans pitié, en les humiliant et en les méprisant ...

Néjib Chabbi se croit-il plus fort que ces deux-là pour "veiller" à ce que Ghannouchi ne dépasse les lignes jaunes voir même les lignes rouges ... discours qu'ont tenu déjà les deux Judas de la République pour rassurer les progressistes choqués de les voir faire alliance avec Ghannouchi alors que durant la campagne électorale ils nous juraient tous leurs dieux qu'ils ne s'allieraient jamais à cet homme !

Néjib Chabbi ferait mieux de réintégrer sa famille naturelle, celle des progressistes et de cesser de miner l'opposition par des ambitions personnelles qui ne peuvent que nuire au pays qui semble au "cœur de ses soucis" ! 
S'il a pu avoir de la sympathie, voir de l'amitié, avec les islamistes au temps où ils étaient dans la même galère contre ZABA, il faut qu'il sache distinguer entre politique et copinage ! 
Ce qu'a fini par comprendre Hamma Hammami qui admet la nécessité d'un front de salut républicain pour contrer les obscurantistes en rejoignant Nida Tounes !

Certaines personnes de l'opposition font comme s'il leur était acquis que toute la vie politique en Tunisie doit tourner autour d'Ennahdha et que les coalitions possibles dans la pléthore de partis sur le "marché", ne peut se faire sans l'aval de Ghannouchi, ni sans intégrer le poulain de l'émir du Qatar ... comme si elles ont admis son insupportable ingérence et sa volonté de l'imposer pour diriger le pays !
Et que font-elles de leur patriotisme ... puisque toutes ces personnes nous jurent être patriotes !

Tant qu'une partie de l'opposition n'aura pas compris que l’alliance avec les islamistes est mortelle pour la Tunisie et pour eux, il y aura un gros problème. Comment un instant peut-on concevoir qu'un parti islamiste puisse s’accommoder de la démocratie ? Concept qu'il rejette parce que occidental ! Et dont il n'y a nulle trace dans le Coran surenchérissait déjà un autre islamiste, l'algérien Abassi Madani chef du FIS ! Ce qui ne l'a pas empêché hypocritement de la revendiquer pour pouvoir  accéder au pouvoir ! Tout comme Ghannouchi.
Les événements de Turquie devraient pourtant ouvrir les yeux à beaucoup car voilà ce que donne l'islamisme dit "modéré". Nous savons que le dénominateur commun aux chefs des partis islamistes, est leur appartenance à la nébuleuse des "Frères musulmans", ayant tous un "programme" commun pour un Etat islamiste !
Et que depuis que le wahhabisme est devenu fréquentable grâce aux pétrodollars de l'émir du Qatar et au "frère musulman", le cathodique-prédicateur Youssef Karadaoui, grassement payé pour la cause de l'émir; l'islamisme des "Fréres" a fini par intégrer le wahhabisme dans sa "politique" de conquête du pouvoir.

C'est dommage qu'une militante de la qualité de Maya Jribi se soit mouillée le chemisier pour Néjib Chabbi pour le soutenir dans son ambition suicidaire pour lui et pour leur parti "Al Joumhouri". 
De même pour Issam Chabbi, son frère !

Que ces deux-là soutiennent Néjib Chabbi dans son ambition et nous expliquent comme lui que la 4 éme mouture de la constitution préserve l'essentiel, la démocratie, les libertés ... alors que l'ensemble de l'opposition et les experts en droit, constitutionnalistes compris, nous disent le contraire ... laisse perplexe !!

Les tunisiens sanctionneront, le moment venu, dans les urnes tous ceux qui auront fait ou voudront faire alliance avec Ghannouchi et ses comparses. Ils sont échaudés par l'expérience de la troïka formée par CPR et Ettakattol et dominée par Ennahdha !

Rachid Barnat

Mustapha Ben Jaâfar et les alliances (en français, mais aussi en arabe) !

1 commentaire:

  1. ENFIN LE JEU SE CLARIFIE !

    Les tunisiens se sont faits avoir une fois par Tartour & MBJ, les démocrates de service. Ils ne referont pas une deuxième fois la même erreur.

    Les Chabbi sont des crypto-islamistes comme l'est le beau père de Néjib et comme l'est la belle-fille de celui-ci : Sihem Ben Sedrine.
    C'était bien Ahmed Mestiri, le démocrate, qui a rapproché Ghannouchi des pas moins "démocrates" tartour & MBJ; trouvant normal de marier la carpe avec le lapin !

    Les Droits de l'Homme, la Démocratie ... ont bon dos.
    Ils ne sont que pour la galerie et pour mieux duper les tunisiens ... comme en avait joué avant eux Tartour le champion des Droits de l'Homme ... et du mensonge.

    http://www.kapitalis.com/index.php?option=com_content&view=article&id=22532%3Atunisie-politique-que-cachent-les-eloges-de-nejib-chebbi-pour-ennahdha&catid=190%3Apolitik&Itemid=739

    RépondreSupprimer