jeudi 27 juin 2013

LE SEX A LA CARTE CHEZ LES ISLAMISTES !

LES ISLAMISTES VOUS ASSURENT VOULOIR MORALISER LA SOCIÉTÉ EN RÉGENTANT LES RAPPORTS SEXUELS, PUISQUE TOUT LEUR PROGRAMME (OU PLUTÔT LEUR OBSESSION !) EST LA FEMME ET SON SEXE !! 

Mais pour ces tartufes, toutes les pratiques déviantes d'une société bien constituée sont admises, il suffit d'y mettre la forme pour que ce qui est illicite dans une société "ordinaire" devienne licite dans une société "islamiste" ... et que cela obéisse à des "fatouas" (jurisprudences) anciennes puisées dans la chariâa (l'opuscule regroupant les jurisprudences des 4 premiers siècles de l'islam) ou "modernes", pondues par des théologiens autoproclamés ... comme le grand hypocrite Youssef Qaradaoui vedette d'Aljazeera TV de l'émir du Qatar !

Exemples : 
- "faire cocu son mari" est "haram", mais le "terras" (le cocufiant) est "halal" pour reprendre une épouse "répudiée par trois fois" !
Car il suffit que le mari lui dise à trois reprise qu'il la divorce, pour que le divorce devienne effectif à ses torts ! 
Et pour que le mari tempétueux puisse reprendre sa femme, il faut qu'elle le "cocufie" avec le "terras" pour qu'elle redevienne "halal" pour lui ... lui qui l'avait divorcée dans un moment de colère !

- le "concubinage" est "haram", mais le "mariage "ôrfi" (coutumier) est halal : En usent et abusent les étudiants et les jeunes désargentés qui jettent leur gourme à moindre frais ... 
Car dans la société tunisienne traditionnelle, il faut présenter patte blanche et promettre un mariage (ruineux pour des jeunes souvent désargentés) en bon et due forme, avant de pouvoir consommer la "promise" !
Or chez les islamistes, il suffit que les tourtereaux en présence de deux témoins affirment oralement vouloir contracter un mariage "ôrfi" pour que leur mariage soit effectif ! 
Ni contrat, ni engagement écrit ne sont nécessaires pour "consommer" licitement. 
Tout est dans l'oralité : une simple "fatiha" (une sourate introductive) suffit pour que le mariage devienne effectif et consommable de suite ... pas de chichi ... ni de dépenses inutiles ! 
Le mec peut quitter la fille aussitôt "consommée", sans qu'elle n'ait de recours possibles contre lui ... 
Comme elle peut se retrouver enceinte sans preuve pour elle de la paternité de son mec, qui peut les abandonner elle et son gosse quand bon lui semble ... sans être inquiété outre mesure !! 

- la "prostitution" est "haram" mais le "jihad nikah" est "halal" !
Cette notion de "jihadistes du nikah", est une perversité de Youssef Qaradaoui pour inciter les jeunes à guerroyer pour le compte de son patron, l'émir du Qatar, en les proclamant "jihadistes" (soldat d'une guerre sainte), candidats à la mort qui leur ouvre le paradis où les attendent 70 "houris" (vierges éternellement !) ... 
Et pour les appâter et leur donner un avant goût du paradis, que mieux que de mettre à leur disposition des filles à soldats ... en proclamant "halal" la prostitution de ces "jihadistes du sexe" !

Rappelez-vous, pour que l'OTAN ait pu intervenir en Libye, il a fallu une "fatoua" que le tartufe Qaradaoui s'est empressé de pondre pour rendre "halal" une guerre de chrétiens contre des musulmans, menée par son patron l'émir du Qatar !

Elle est pas belle la vie dans la société des tartufes islamistes ?
Les tenants du pouvoir auront toujours à leur service des imams et autres prédicateurs autoproclamés ... pour leur pondre les "fatouas" qu'il leur faut pour "appuyer" leur politique !!

Rachid Barnat


3 commentaires:

  1. DES FILLES-MÈRES tunisiennes rentrent pleines au pays après avoir accompli Leur Devoir de « JIHAD DU NIKAH », La Prostitution "Halal", devenue licite par la fatoua de Qaradaoui et ses acolytes !

    Ces enfants bâtards n’ayant pas de père, peuvent toujours revendiquer pour grand père commun, Rached Ghannouchi le père de tous les jeunes « salafistes jihadistes » qui ont engrossé leurs mères au nom d’Allah !

    A l’évidence d’autres drames sociaux attendent les tunisiens avec le retour des garçons jihadistes, des filles « jihadistes du nikah » avec pour prime, le sida pour certains et des bâtards à gérer par la société tunisienne !

    Comme si les tunisiens n’avaient pas assez de problème, il fallait que Ghannouchi leur rajoute ceux-là … au nom de son pan islamisme imbécile !

    http://www.tunisiefocus.com/politique/les-victimes-du-%D8%AC%D9%87%D8%A7%D8%AF-%D8%A7%D9%84%D9%86%D9%83%D8%A7%D8%AD-rentrent-en-tunisie-52443/

    RépondreSupprimer
  2. Sachant ce que les adolescentes violées en Tunisie et devenues filles-mères encourent dans les geôles islamisées (voir les déclarations des Femen incarcérées durant ce dernier mois ! On est noyé jusqu'au cou par cette pseudo-morale de sagouins ! L'injustice est à son comble ! Mais surtout le mépris de la femme, bafouée, humiliée, véritable esclave sexuelle !!!

    RépondreSupprimer
  3. Un cheikh saoudien promulgue par "fatoua" la légalisation de la prostitution ou "jihad nikah" :

    http://www.tunisiadaily.com/2013/08/14/video-un-film-documentaire-sur-les-moudjahidates-du-nikah-et-le-jihad-du-nikah-en-syrie-regardez/

    RépondreSupprimer