mardi 26 août 2014

LE LIEN DOGMATIQUE DANS L'ISLAM, ENTRE GUERRE ET SEXE !

Où les femmes sont un butin de guerre, pouvant être enlevées, violées, réduites en esclavage ...

I / Rachid Almarabi,
a reçu une éducation musulmane et a appris par cœur une grande partie du Coran quand il était enfant sous la supervision de son père qui est Imam au Maroc. 
Très tôt, il s'est intéressé à l'étude comparative des religions et notamment l'islam et le christianisme. 
Actuellement il prépare un magistère en études comparatives des religions dans une université européenne et il anime l'émission « question audacieuse » « Soual Jari' » sur la chaîne télévisée « Al Hayat ».

Rachid Almarabi dans son émission « Soual Jari' » (question audacieuse), sur la chaîne télévisée « Al Hayat », explique clairement comment les islamistes (Daech, Bokoharam, al Qaïda, ... ) n'inventent rien : leurs pratiques qui semblent choquer le monde et fait dire à Obama qu'ils ne sont pas musulmans, leur viennent des pratiques du prophète lui-même qu'ils prennent pour exemple et dont ils érigent la sunna (sommes de ses faits et gestes), comme sacrée et modèle pour les "vrais" musulmans !

Pratiques remises en vogue par le wahhabisme, que prônent les pétromonarques, les amis d'Obama, avec à leur tête les Ibn Saoud !

Même la "sunna" '(faits et gestes du prophète) est enjolivée au point de lui adjoindre des histoires
inventées juste pour donner une belle image du prophète !

Rachid Almarabi : Tout l'ijtihad (l’exégèse) durant 14 siècles n'a été que pour justifier les exactions du prophète Mohammad et non pour un travail intellectuel constructif pour faire progresser la oumma des musulmans !

Très intéressant !

PS : Ces pratiques sont consignées par ceux qui sont devenus la référence même pour les salafistes : c'est à dire les rapporteurs "officiels" des dires (hadith ) du prophète et de sa conduite (sira ) !

Or quand une religion, et plus particulièrement la sunna chez les islamistes, prétendent à
l'universalisme, on ne peut y pratiquer du syncrétisme pour son propre confort moral et mettre sous une chape de plomb ce qui heurte les hommes.

Si les comportements du prophète ne sont plus adaptés à notre époque, alors comment doit faire un sunnite qui est censé suive la sunna (ensemble des faits, gestes et paroles du prophète) ?
Qui est habilité d'y faire le tri pour savoir ce qui doit être retenu comme exemplaire ou prohibé parce qu'inadapté à notre époque ?

Car dés lors ce sont les hommes qui fabriqueraient leur religion !

Rachid Barnat


II / Sami Hossam : Le Coran expliqué aux mécréants 

III / Ahmed Kabanji : Enfin un imam réformateur

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire