vendredi 31 août 2012

L’IDENTITE RELIGIEUSE des TUNISIENS : WAHHABITES ou MALÉKITES ?

Article paru dans : 
Kapitalis
Saudiwave

Depuis son retour d’exil londonien, Ghannouchi et ses hommes ont pris par surprise les tunisiens pour chevaucher leur révolution et tenter de leur fourguer le wahhabisme de celui qui les soutient médiatiquement grâce à sa chaîne Aljazeera et qui les finance outrageusement en s’invitant dans les affaires de la République Tunisienne sous prétexte d’y instaurer une démocratie, pour mieux avorter leur révolution, à fin qu’elle ne contamine pas les pétro monarchies du Golfe et d’Arabie !
Pour cela Ghannouchi et son gouvernement ont invité des prédicateurs venant des pétromonarchies pour compléter le « cathodique prosélytisme » que font les chaînes TV de leurs amis pétro monarques par des prêches sur le terrain et dans nos mosquées !

Devant le rejet grandissant des tunisiens de cette obédience et du modèle sociétal qui l’accompagne, et à l’instar de leurs ancêtres qui en leur temps l’avaient rejetée eux aussi; voilà que Ghannouchi et ses hommes changent de tactique politique !

- Abdelfatah Mourou, la vitrine et avocat du parti, fut le premier à s’inquiéter hypocritement de cette invasion wahhabite !
Lui le théologien, au courant parfaitement des manigances de son ami et cofondateur de leur parti, Ghannouchi ; comme de l’hégémonie du Qatar sur la Tunisie qui frise la colonisation religieuse …
Lui qui recevait à bras ouvert les prédicateurs vedettes d’Aljazeera recommandés (imposés ?) par leur ami l’émir du Qatar, ou autres imams envoyés spéciaux du roi Ibn Saoud… ne voilà-t-il pas qu’il découvre subitement toutes leurs magouilles, pour crier haro sur le wahhabisme et nous mettre en garde contre l'ingérence des pétro monarques ?

Naïf et faux naïf ce Mourou ? Avec ses airs débonnaires de citadin tunisois et sa gouaille populaire, il ne dupe plus personne ! Comment peut-il être à ce point hypocrite, lui qui écoutait sans brancher les conseils du prédicateur Wajdi Ghanim qui lui recommandait d’arracher la prochaine génération d’enfants tunisiens à leur parents, pour les éduquer à sa façon et en faire de « bons musulmans » ; lui signifiant par là que pour changer la société, il faut une ou deux générations, en excluant les actuels parents qu’il ne peut atteindre car considérés par ce prédicateur, comme une génération perdue « donc de mauvais musulmans » car difficile à convertir au wahhabisme que voudrait pour la Tunisie les pétro monarques ! 

Qui peut croire que Mourou se soit réveillé que maintenant pour réaliser que ses amis l’émir du Qatar et le roi Ibn Saoud ont des visées d’hégémonie sur la Tunisie, l’un pour contrôler ses richesses et l’autre pour y diffuser son poison le wahhabisme ? 
Ou qu'il "découvre" subitement la dangerosité des salafistes, enfants naturels de son ami Ghannouchi ? 

Naïf ou mauvais stratège comme son grand frère Ghannouchi ? 
A moins que ce ne soit une nouvelle posture pour ne pas dire une ruse pour berner les tunisiens ! 

- Ghannouchi qui, sous prétexte de faire recouvrir aux tunisiens leur identité arabo musulmane qu’ils auraient perdue selon lui ; n’a de cesse de leur vendre l’identité « arabe » estampillée saoudienne et son corollaire, l’identité religieuse estampillée « wahhabite » !
Discours par lequel, faut-il le rappeler, il a su et pu tenir en haleine l’opposition désarçonnée par tant de supercherie « religieuse » de la part de ce tartufe, en occupant toutes les scènes politiques, médiatiques et publiques : puisque toute la campagne électorale n’a tourné qu’autour de ce thème de l’identité !

Sa volte face depuis l'incendie de l'ambassade américaine est grotesque s'il croit qu'il a convaincu les tunisiens par ses condamnations du salafisme jusqu'à renier ses enfants naturels "les salafistes", dont hier encore il nous disait  que leur terrorisme lui rappelle avec émotion le sien à leur âge ! Pour les tunisiens qui ont visionné la fameuse vidéo "fuitée" enregistrée à l'insu de Ghannouchi, savent désormais que Ghannouchi et ses enfants, c'est du pareil au même : blanc bonnet, bonnet blanc

- Et pour faire bonne mesure, le ministre du culte Noureddine el Khadmi, l’imam salafiste de la mosquée El Fath à Tunis, aux discours incendiaires contre les mécréants (entendez les laïcs !), appelant à la violence et au meurtre des opposants à son parti et de ceux qui refusent la nouvelle obédience de son gourou Ghannouchi qui « fabrique le bon musulman », seule « décrétée » halal : le salafisme-wahhabite….le voilà qui s’invite et s’impose dans les émissions religieuses de la chaîne de TV nationale « Watania 1», pour faire de la propagande pour son parti (par l’image…), et pour rectifier le tir, pardon le discours de son parti, pour ne plus « effaroucher » les tunisiens récalcitrants au wahhabisme ; quand il « découvre » tout à coup lui aussi, que les tunisiens sont malékites dans leur immense majorité, pour discourir sur la tolérance du malékisme et nous dire tout le bien qu’il pense de cette obédience !
Ou pour donner des conseils aux pèlerins tunisiens en tenue « occidentale » pour rassurer les « modernistes », comme si l’imam animant cette émission était incapable de le faire seul !
Ou qu’il découvre « tout à coup » que nos mosquées sont utilisées comme tribune politique lui qui en a usé et abusé lorsqu’il officiait à la mosquée d’El Fath  à Tunis et qui les livrait aux prédicateurs obscurantistes venus d’Arabie et du Qatar, aux discours plus violents encore que les siens ! Qui pense-t-il duper ?  

Quelle confusion des genre de la part de ce ministre qui confond son poste politique avec son poste d’imam au point de considérer la TV Nationale comme sa nouvelle mosquée pour faire de la propagande à son parti par l’image…. quand on connaît l’impact de l’image sur les téléspectateurs. Donc de faire de la politique en apparaissant régulièrement dans des émissions religieuses, devenues dés lors la nouvelle tribune d’Ennahdha !

Qui peut encore croire les hommes d’Ennahdha ?

Une vraie bande d’hypocrite ! Et j’invite fortement les tunisiens a ne pas être dupes de ce nouveau discours c'est-à-dire de ces nouveaux mensonges.

Autrement qui peut croire que les pétro monarques, et surtout le roi Ibn Saoud, vont lâcher la partie aussi facilement ; quand on sait que les Ibn Saoud n’ont eu de cesse que de propager et d’imposer par tous les moyens le wahhabisme pour respecter le deal qui lie leur tribu à la tribu Ibn Abdelwahhab, depuis l'extrême orient jusqu'au Maghreb en passant par l'Afrique noire ?

J’espère que les tunisiens ne tomberont pas dans leur piège ! Car ces islamistes qui « découvrent » subitement l’identité religieuse des tunisiens à travers leur malékisme ancestral alors qu’ils les ont jugés de « mauvais musulmans » pour qu’ils l’abjurent et se convertissent au wahhabisme… ne peuvent être sincères. Ce n’est qu’un repli stratégique pour mieux revenir à la charge et diffuser l’obédience des nouveaux colonisateurs de la Tunisie ! 

Rachid Barnat

1 commentaire:

  1. Les cris d'orfraie de Abdelfatah Mourou ne sont plus crédibles :
    Mourou en bon petit soldat d'Ennahdha, essaie de faire faire machine arrière à son parti, voyant que les tunisiens rejettent farouchement le wahhabisme de son patron Ghannouchi!

    RépondreSupprimer