vendredi 7 novembre 2014

EN TUNISIE, ON ABAT LES CHIENS A COUP DE FUSIL !

Article paru dans : Kapitalis

 « On reconnaît le degré de civilisation d’un peuple à la manière dont il traite ses animaux »
Gandhi
Mon ange gardien, Randy 1er

Depuis l'arrivée des Frères musulmans nahdhaouis au pouvoir, et depuis que ceux-ci ont ouvert la Tunisie aux prédicateurs wahhabites que leur envoient les pétromonarques, le chien est devenu "impur" du jour au lendemain pour bon nombre de tunisiens, qui pour beaucoup, lâchement se sont séparés de leurs chiens considérés "haram" par les obscurantistes !
Résultat : le nombre des chiens errants se multiplie de jour en jour dans les villes. Ils finissent par former des meutes pour retrouver le réconfort dont les ont privés lâchement ceux qui les ont abandonnés, à qui ils ont pourtant, accordé leur confiance et donné leur amour.

Et que font les autorités publiques ?
Sous prétexte de risque de propagation de la rage, elles ont organisé la chasse aux chiens errants dans les villes !
Les "chasseurs de chiens" les tirent comme des lapins : une balle par chien, par économie de munition probablement; et tant pis pour les chiens qui n'en meurent pas de suite; puisqu'ils les laissent agoniser sur place, jusqu'à ce que mort s'en suive.

Histoire dramatique d'un chien comme tant d'autres qui se multiplient en Tunisie, depuis que les Frères musulmans sont aux commandes.

Les propriétaires du chien en question, un caniche blanc, l'ont bichonné, toiletté jusqu'au jour où ils ont déménagé. Lâchement ils l'ont abandonné dans le quartier. Depuis, le chien demeure devant la porte de la villa vide dans l'attente de ses maîtres. Des voisins charitables le nourrissent et lui donnent un bol d'eau quand ils y pensent.
Le chien splendide et blanc qu'il était, est très vite devenu crasseux, au poils marrons et long.

De nouveaux occupants sont arrivés dans la villa qu'occupaient le caniche et ses maîtres. 
Ils ont un grand chien de garde. Curieusement, le chien de garde n'a pas le droit de rentrer dans la maison que le soir car dés le matin ses propriétaire lui ouvrent la porte du jardin et le laissent errer dans le quartier toute la journée. Drôle de conception du chien de garde : utile que la nuit ? 

Ce chien croisé berger allemand et encore jeune, s'est lié d'amitié avec l'ancien occupant des lieux, le caniche. 
Les maîtres du chien de garde ont tout de même la "générosité" de mettre un bol d'eau devant leur porte pour les deux chiens.

Pour se nourrir, le caniche fait les poubelles de son quartier, entraînant dans sa quête de nourriture, son nouveau compagnon. Ils passent leur journée à jouer ensemble dans l'attente l'un et l'autre de leurs maîtres. Si le grand chien retrouve un peu de réconfort et une gamelle le soir venu, son compagnon d'infortune, lui n'a pas cette chance puisqu'il passera la nuit dehors à attendre toujours ses maîtres ! 

Et cela dure depuis un an. On craint pour leur vie : car un jour les chasseurs de chiens passeront dans ce quartier calme et probablement les abattront d'un coup de fusil !
Il faut croire que la révolution du 11 janvier a été fatale pour les chiens en Tunisie.

Voilà le destin des chiens en Tunisie depuis que l'obscurantisme s'y diffuse !!
Car l'obscurantisme engendre la barbarie !


Les tunisiens connus pour être un peuple civilisé, sont-ils entrain de régresser ?"

Rachid Barnat

Là où il y a un chien, les anges ne rentrent pas !

PS : Il y a des méthodes moins barbares pour juguler le problème des chiens errants : stérilisation et castration ... au pire, l'euthanasie !

NB : Le chien n'est pas un jouet ! Quand on décide d'en adopter un, il faut savoir que c'est un engagement d'au moins 15 ans sinon plus ! 
Il faut assumer la responsabilité des choix que l'on faits, et ne pas se débarrasser d'un chien pour un oui, pour un non !!



4 commentaires:

  1. Un autre cas aussi dramatique toujours à Mutuelleville quartier chic de Tunis :

    Une famille dont la fille est partie étudier à l'étrange, leur a laissé son caniche pour en prendre soin. Sauf que les parents n'ont rien trouvé de mieux que de le mettre dehors dans la journée pour ne le rentrer et le nourrir que le soir, lui laissant une gamelle d'eau pour la journée sous le mur de leur villa.
    A une voisine qui, prise de pitié pour ce chien et qui aurait proposé qu'il soit donné afin d'être mieux traité, les parents l'ont choquée par leur réponse : nous l'avons payé cher 400 dt, mais ne pouvons le garder tout le temps à la maison "parce qu'on nous a dit" que ce n'est pas bien !
    Est-ce que cela justifie qu'ils le traitent inhumainement ?
    Et qu'en pense leur fille ??

    RépondreSupprimer
  2. FAUT-IL HIÉRARCHISER LA BARBARIE ?

    Souvent lors de massacres d'animaux pour le plaisir de l'homme (chasse, corrida, combats de chien, combats de coqs ...), ceux qui les dénoncent et s'en indignent s'entendent reprocher leur "silence" devant les tortures et les cruautés des hommes faites aux hommes.

    Les indignations ne peuvent être sélectives certes mais est-ce pour autant qu'il faille admettre que la souffrance infligée aux animaux doit être plus tolérable que celle infligée aux humains ?

    Il me semble même le contraire : si les hommes ne toléraient pas la maltraitance faite aux animaux, ils seraient plus humains avec leurs prochains !

    Marguerite Yourcenar va plus loin : elle pense que la souffrance infligée aux animaux les déshumanise.
    Ce qui explique les guerres et les cruautés qu'ils se font entre eux.

    L’indifférence et la cruauté s’exercent si souvent contre l’homme parce qu’elles se sont fait la main sur les bêtes, nous rappelle Marguerite Yourcenar.

    MARGUERITE YOURCENAR :
    « Je me dis souvent que si nous n’avions pas accepté, depuis des générations, de voir étouffer les animaux dans des wagons à bestiaux [...] personne, pas même les soldats chargés de les convoyer, n’aurait supporté les wagons plombés des années 1940-1945. »

    A méditer.

    http://latroisiemerepubliquetunisienne.blogspot.fr/2015/08/yourcenar-et-la-compassion-envers-les.html

    RépondreSupprimer
  3. LES CHIENS ERRANTS EN TUNISIE ...
    Pétition à signer : Stop au massacre massif des chiens en Tunisie

    LES CHIENS ERRANTS EN TUNISIE ...
    (Pétition à signer)

    Voilà un problème crée de toute pièce par les islamistes et pour lequel ils recourent à la barbarie pour le résoudre !!

    Et les plus coupables encore, ce sont les lâches qui abandonnent leur chiens devenus subitement impurs ... parce que de prétendus imams convertis au wahhabisme, l'ont décrété ainsi !!!

    https://secure.avaaz.org/fr/petition/Le_gouvernement_tunisien_Commission_Internationale_Stop_au_massacre_massif_des_chiens_en_roumanie/?feoGYbb

    RépondreSupprimer
  4. Le 1er octobre il y a eu des manifestations devant les ambassades de Tunisie à Londres, à Paris et à Nice, pour dénoncer la barbarie avec laquelle les autorités tunisiennes traitent le meilleur ami de l'homme. Or quand un peuple en arrive à çà, c'est bien la preuve qu'il régresse et ce sont des comportements absolument indignes d'un peuple civilisé.

    http://www.huffpostmaghreb.com/2016/10/03/animaux-tunisie_n_12307982.html

    RépondreSupprimer