lundi 8 juillet 2013

Lettre de Haj Mahmoud HOLLANDE à son cousin François

Article publié dans :
Kapitalis
Tunis Tribune


par Mahmoud Bedoui,
Professeur principal à la retraite, 
Ancien responsable à la Bibliothèque Nationale de Tunisie. 
   
Mon cher cousin, salam'alec et qu’Allah guide tes pas comme il l’a fait pour que tu puisses me rendre visite dans mon bled la Tunisie, petit par sa taille et ses ressources mais grand par son peuple, qui sans la moindre hésitation, a offert le pays juste après sa splendide révolution, aux vrais révolutionnaires islamistes et à ces merveilleux ex-démocrates et ex-défenseurs des droits de l’homme, sortis de nulle part.

La joie est partagée par nous tous. J’aurai souhaité te voir prendre un bain de foule avec nos trois présidents dans les avenues pavoisées de Tunis, Siliana, Jendouba, Kasserine, Gafsa et Sidi Bouzid, le berceau de notre révolution. Nul doute que ce bain aurait été des plus chaud, tant notre généreux peuple accueille nos présidents avec ferveur à chacun de leurs déplacements. 
cheikh françois 7 8

Mon cher cousin, comme tes prédécesseurs qui ont toujours soutenu notre pouvoir en place, merci de ton soutien très ferme à l’actuel pouvoir qui se plie en quatre pour construire une véritable démocratie islamiste sur la voie de ses sœurs dans les pays du Golfe avec la bénédiction américaine.
J’ose espérer que notre démocratie sera encore plus forte.

En effet, notre justice sans état d’âme, châtie tous ceux qui pensent s’opposer à la volonté d’Allah le Clément. Et s’il y a encore des innocents qui n’ont pas été jugés, nul doute qu’ils le seront avec un peu de patience. Tu as bien raison de clamer du haut de notre Chambre des élus, que la démocratie est compatible avec l’islamisme, tout en demandant de rester vigilant au cas où une contre-révolution s’organiserait, comme ce fut le cas en Egypte.

Et si par malheur cela se réalise, j’espère que plusieurs MAM viendront nous aider comme celle que nous a envoyée si gentiment, l'aimable Sarko. Il nous faudra non pas des bombes lacrymogène mais plutôt des balles qui provoquent des crises cardiaques pour les impies. Tu as aussi salué notre prochaine constitution dont on dit qu’elle est la meilleure du monde. Je conseille au peuple de France et de Navarre de s’en inspirer. Elle aura le même effet que la Déclaration des Droits de l’homme. 

Mon cher cousin, comme on te l’a bien signalé, la situation administrative, économique et financière n’est pas brillante. Mais tu le sais mieux que moi, une  révolution risque bien de rencontrer moult difficultés. Notre « Guide Suprême » éclairé par Allah et son prophète, est en train d’y remédier en cassant l'administration centrale, régionale et locale. Sa clairvoyance est limpide : en chassant les mécréants, résidus des anciens systèmes mis en place depuis la colonisation, il les remplace par de bons musulmans ayant passé de longues années en prison et rétablit l'ordre d'Allah. Et s‘ils n'ont aucune expérience pour diriger ne fut-ce qu’une petite PME, ils finiront bien un jour par faire mieux et notre pays, qui est au bord du gouffre, fera plusieurs pas en avant. Telle sera la volonté divine.

C’est pourquoi je te bénie pour avoir décidé de nous offrir un super plan économique, financier et sécuritaire pour consolider notre Pouvoir. Je suis certain que les chefs d’entreprises qui t’ont accompagné sont mobilisés comme un seul homme, pour nous venir en aide et non pas chercher à gagner des sous comme certaines méchantes langues l'ont dit, car faire de l'argent sur le dos des pauvres est un acte fortement dénoncé par Allah. Le Coran et les Hadiths sont très fermes sur ce point.

Mon adoré cousin, il faut rassurer le monde quant à notre révolution usurpée à ceux qui ont chassé Ben Ali et sa clique. Avec le parti de l’ex-militant des droits de l’homme et actuel Président provisoire de la République et ses anciens alliés, nous avons constitué des comités de dizaines de milliers de miliciens, surarmés et surentraînés, prêts à en découdre avec tous les mécréants, si jamais ils veulent nous chasser du Pouvoir. 
Ordre est donné de tabasser héroïquement les mécréants journalistes, artistes, écrivains, magistrats, avocats, enseignants, corps médical, grévistes, sit-ineurs, syndicalistes, chômeurs diplômés ou pas, victimes ou blessés de la révolutions et leurs familles. Et même s’ils forment la majorité du peuple, seule une bonne baffe, petite, moyenne ou grande peut les ramener sur le droit chemin d’Allah. 

Pour l’enseignement, nous avons commencé à mettre en place tout un plan pour le reprendre en main et le purifier de ces idées étrangères à notre monde arabe et musulman. Tu vas voir comment nous allons détruire les repères de l’Occident décadent et de la francophonie dans les écoles, les lycées et les universités. Et si ces dernières sont classées parmi les dernières au monde, tu vas les voir comment elles vont retrouver le niveau de leurs sœurs du Golfe où la parole d’Allah est enseignée même en médecine et en arts martiaux.
Quant aux lycéens, il est drôle de constater qu’une minorité d'élèves continue à user ses pantalons sur les bancs des lycées; et comme des imbéciles, ils arrivent à obtenir le bac sans frauder.
Où va le modernisme si nos jeunes refusent les techniques actuelles bien répandues chez nous ?

Toujours dans le secteur de l’enseignement, nous avons lancé des crèches et des jardins d’enfants tenus par des femmes voilées ou niqabées et de jeunes barbus dans les koutabs des quartiers et des mosquées pour former une génération pieuse dès le berceau.
Tu as vraiment raté l'occasion de voir ces petites gamines voilées ou portant des niqabs colorés, comme des anges du ciel; et ces gamins habillés à l’afghane portant des sabres et appelant à tuer les mécréants juifs ou autres. Je ne comprends pas pourquoi ils ne les ont pas emmenés à l’aéroport pour t'accueillir à ton arrivée et te saluer à ton départ ? Dommage ! Peut-être que la prochaine fois ils le feront.

Nous avons chassé les imams des mosquées car ils ne comprennent rien à la parole divine et au Saint Coran. Nous les avons remplacés par nos propres imams hautement formés par des prédicateurs venus spécialement d’Arabie ou par les militants de notre « Guide Suprême », qu'Allah le bénisse. Nous avons cédé des centaines de mosquées aux salafistes, ses enfants; même si bon nombre d'ente eux ont pris les armes contre leur géniteur en se cachant dans nos montagnes et dans nos forêts. 

Mon héroïque cousin, nous allons passer un texte de loi qui va barrer la route à ses résidus de l’ancien système en leur interdisant toute activité politique, surtout ceux qui ont de fortes chances de gagner les prochaines élections. D’ailleurs nous sommes en train de tailler un texte sur mesure pour gagner ces dernières.
Nous avons bloqué tous les textes qui osent offrir une justice transitionnelle, ou un pouvoir judiciaire indépendant, ou une presse libre donc mécréante; comme nous avons bloqué aussi le droit de grève car c'est un acte malsain.

Après la mise à l’écart des résidus de l’ancien système, notre programme d'épuration ne s'arrêtera pas là. Nous allons nous occuper sérieusement des Tunisiens de gauche et des communistes qui sont athées, comme tu le sais. Le dernier acte sera de nous débarrasser de nos fameux alliés, partageant encore avec nous des miettes du pouvoir. Cela doit te rappeler bien sûr, vu ta haute formation politique, la lumineuse démocratie dans les pays islamistes du Golfe, du Soudan, de l’Iran, de Gaza, du Yémen, de l’Afghanistan et dans tant d'autres pays africains ... ou encore celle de l’Italie fasciste et de l‘Allemagne Nazie, pour que tu comprennes mieux !
Après tout, tous ces régimes ont été élus démocratiquement et nul n’a le droit de contester la voie des urnes. 

Enfin, mon stratège cousin, c’est être fidèle à Allah que d’immuniser notre révolution et d'exterminer tous les mécréants partout où ils sont. Ton devoir doit être le même que celui de tes prédécesseurs ou de celui des pays occidentaux, USA en tête. 
Financez-nous et nous serons vos alliés et votre muraille de Chine pour défendre votre protégé Israël !

Et le nouveau Satan, sera tout mécréant arabe qui osera se révolter contre vous et refusera la parole de Dieu dictée par nos prédicateurs wahhabites. Laissez-nous faire chez nous ce qu’ils nous dicteront comme fatwas pour régler notre vie quotidienne, car nous sommes indépendants. Sinon, nous te traiterons, toi et les tiens, de vils colonisateurs si tu t'avises de nous critiquer. Ce que notre "guide suprême" a déjà dénoncé comme une intolérable ingérence de la France, quand ton courageux ministre de l'intérieur, Manuel Valls a osé dire qu'il ne faut pas confondre Islam et islamisme; lui qui ne trouve rien à redire à propos de l'ingérence qatarie qui n'en est pas une pour lui, puisqu'il considère l'émir comme le futur Calife. 

N’oublies pas d’embrasser en mon nom et au nom de mes concitoyens, le peuple de France et pardonnes surtout au tiers des élus d'Ennahdha d’avoir boycotté ton discours à l'Assemblée Nationale.
Et même si ceux qui étaient présents ne comprennent pas un mot de la langue de Molière, pardonnes-leur, car il faut que tu saches que leur chef Ghannouchi, simple instituteur d’arabe de son état, est déclaré docteur en philosophie à la … Sorbonne. Lui qui ne connait pas un traître mot du français.

Mais comme tu le vois, la volonté de Dieu est immense.  

NB : L'article m'a été soumis par son auteur. Avec son approbation je l'ai corrigé et complété sans trahir l'esprit de l'auteur. La version originale telle que rédigée par Mahmoud Bedoui, se trouve sur Tunis Tribune où il l'a faite publiée.
Rachid Barnat.

Mahmoud Bedoui est l'auteur du livre : Les faucheurs de l'inculture


4 commentaires:

  1. Ca ne s'appelle pas
    C'est pourquoi je te bénie pour avoir décidé de nous offrir un super plan économique
    mais
    C'est pourquoi je te bénie pour avoir décidé de nous offrir un super Flan économique...

    C'est un des meilleurs articles à la sauce sucré-amère que j'ai lu (sucré = humour).
    Merci!!!

    RépondreSupprimer
  2. Merci Si Mahmoud pour cet article pimenté à l'harissa tunisienne! Mais j'aimerai te dire qu'ils sont tous comme ça les présidents français. Ils appuient seulement ceux qui sont au pouvoir. Les autres càd les démocrates et leurs alliés de tous bords, ils les ménagent, pour la galerie, en espérant les récupérer si jamais ils seront utiles un de ces jours.

    RépondreSupprimer
  3. Jean-Pierre Ryf à François Hollande après l'assassinat de Mohamed Brahimi :
    Vous auriez bien mieux fait de ne pas donner de gage à ce pouvoir dont les Tunisiens ne veulent plus.
    Voilà ce qu'est l"islam compatible avec la démocratie"!
    Je sais bien que vous jouez au plus fin en jouant sur les mots mais dire Islam dans un pays gouverné par les islamistes c'est donner un blanc seing à ces obscurantistes.
    les Tunisiens ne vous le pardonneront pas et certains français vous le feront payer aux prochaines élections.

    RépondreSupprimer
  4. 27 janvier 2014 : Mahmoud Bedoui nous a quitté.
    Nous perdons un membre actif sur FB.
    Son patriotisme, ses coups de colère contre la bêtise et son humour nous manqueront désormais.
    Qu'il repose en paix.

    RépondreSupprimer