mercredi 19 février 2020

LES FRÈRES MUSULMANS ET LEUR RÉSEAU EN FRANCE !


Cartographie des Frères musulmans en France
Cliquer ci dessus, sur le titre de l'image pour accéder à la cartographie
et activer les notices explicatives en cliquant sur les visages et logos, 
grossir en utilisant ctrl+/-

Meherzia LABIDI-MAIZA.

Présidente de Women of Faith (branche féminine de l'ONG Religions for Peace).
Membre du conseil d'administration de la section française de Religions for Peace, présidée par Ghaleb Bencheikh depuis 1986.
Mère de Farah Maïza, co-fondatrice du mouvement Coexister.

Farah MAÏZA.

Fille de Meherzia Labidi-Maïza, députée du parti islamiste tunisien Ennahda.
Co-fondatrice avec Samuel Grzybowski du mouvement Coexister.
Ancienne vice-présidente de Coexister, représentante de la communauté musulmane.

Tareq OUBROU.

Né au Maroc.
Imam à Bordeaux, dirigeant réel de la Fédération Musulmane de Gironde (FMG).
Fondateur et ancien président de l'association Les imams de France.
Cadre pendant 35 ans de l'UOIF qu'il dit avoir quittée en 2018.
Initiateur et membre du conseil scientifique du Centre d'Action et de Prévention contre la Radicalisation des Individus (CAPRI).
Chevalier de la Légion d'Honneur.
Membre fondateur du Conseil Théologique des Musulmans de France (CTMF).
Président de l'AMIF (partie cultuelle, association loi 1905) : rapporteur de la commission « Travail théologique et formation des imams ».
Membre du Conseil d'Orientation de la Fondation de l'Islam de France.

Et la liste des français musulmans appartenant à l'organisation des Frères musulmans et qui infiltrent les institutions et autres associations civiles françaises, ne cesse de s'allonger !

On se rappelle le message de Ghannouchi aux franco-tunisiens qui voulaient fonder un parti politique en France, leur recommandant plus de prudence en application de la "taqiyya"; et leur conseillant plutôt d'infiltrer les partis existants et les associations existantes pour les prendre de l'intérieur ! 

Une cartographie qui montre bien que l'islam de France quoiqu'en dise les responsables politiques qui promettent d'éradiquer l'islamisme, est bel et bien entre les mains des Frères musulmans qui ont une longueur d'avance sur tous leur programme de lutte contre l'islamisme. 

Avec leurs oeillères, ces responsables n'ont toujours pas compris et feignent de ne pas comprendre ou pire s'en foutent totalement que l'islamisme dont les Frères musulmans sont le porte drapeau en France a pour doctrine le wahhabisme.
Tant qu'aucun programme n'est fait pour contrer la diffusion du wahhabisme, il est vain de prétendre contrer l'islamisme !

Emmanuel Macron continue à tourner au tour du pot en refusant de nommer l'origine du mal, et croit qu'en formant des imams de France en France va couper l'herbe sous les pieds des imams et des prédicateurs envoyés et financés par l'étranger (Qatar, Turquie, Algérie, Maroc...); il se trompe lourdement, car les formateurs français appartiennent à la nébuleuse des Frères musulmans, qui continueront à propager cette fois-ci officiellement le wahhabisme auquel ils sont déjà endoctrinés !

Il a préféré jouer sur les mots en remplaçant communautarisme par séparatisme ... évitant soigneusement de nommer l'idéologie qui les nourrit tous les deux. Tant pis pour la France.

Les Frères musulmans peuvent dire merci à Emmanuel Macron !

Rachid Barnat

Aucun commentaire:

Publier un commentaire