samedi 3 décembre 2011

Pourquoi nous sommes-nous révoltés ?

Par Zaineb Amiza :

Pourquoi nous sommes-nous révoltés  ? 
Est-ce pour changer de drapeau tunisien, pour lequel des générations se sont sacrifiées ?
Est-ce pour amputer notre hymne national des vers patriotiques de notre poète national Abou El Kacem Chabbi ?
Est-ce pour disserter sur notre identité nationale ? 
Est-ce pour disserter sur la langue que doivent parler les tunisiens ?
Est-ce pour chasser une enseignante parce qu'elle porte un jean ? 
Est-ce pour la polygamie ? 
Est-ce pour nous soumettre à l'émir du Qatar ? 
Est-ce pour prendre modèle sur l'Iran ? 
Est-ce pour instaurer le Califat ? 
Est-ce pour interdire l'enseignement moderne ? 
Est-ce pour accorder le droit à celles qui portent le niqab de se soustraire aux règles administratives à visage découvert ? 
Est-ce pour interdire la mixité en classe lors des examens ? 



Il est possible que ma mémoire soit courte, mais je n'ai pas le souvenir d'avoir entendu ou vu de telles slogans lors de la révolution le 14 janvier, ni avant ! 



Ce dont je me souviens, c’est que :

Le tunisien a fait la révolution pour retrouver sa dignité et sa liberté ! 

Le tunisien en colère a manifesté contre la cherté de la vie !
Le tunisien est sorti dans la rue pour exprimer son ras le bol ! 
Le tunisien est sorti manifester contre le chômage !
Le tunisien veut du travail pour assurer son avenir ! 
Le tunisien est sorti manifester contre la misère ! 
Le tunisien a manifesté contre la corruption !

Où en sommes-nous de toutes ses réclamations ? 
Nous nous occupons de choses secondaires telles que :
L'héritage,
La polygamie,
L'identité,
La tenue vestimentaire et autres accoutrement (barbe, voile intégrale, burqa....),
Les mères célibataires,
L'adoption,
La langue française..... 
oubliant les raisons de notre révolution !

Qui derrière toutes ces dérives pour dévier la révolution de son but ? 
Qui a divisé le peuple en "bons musulmans" et en "mécréants" ? 
Qui s'est emparé de notre révolution ? 

Nous connaissons tous la réponse, mais personne n'ose la dire haut et fort.
Pourquoi ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire